• Catégories

    • Album : tessalit album
      <b>22518796121d350581e8o.jpg</b> <br />
  • Sondage

    que pensez-vous de taoundart?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • kedou ag oussad

    kedou ag oussad

  • tinariwen in tayaden

    Nak azaghagh tinariwen War hen hishkan d-taliwen Imidiwan win mandjadhan Ayyat sidjni d-mawalan Ténéré den taqalawan Inghal dis ashni n-marawan Ergha dis efew nalbarodhan Kel tamachaq matolaham Nak ed-legh kitouqawan
  • des désert in tayaden

    Je vis dans des déserts, Sans un arbre, sans une ombre. Mes amis qui portez le turban, dénouez-le, Enlevez la trace bleue sur votre visage. Là-bas votre désert vous attend. Ce désert où coule le sang de vos parents, Où brûle le feu des mitraillettes. Comment allez-vous les touaregs ? Où que je sois dans ce monde, je pense à vous !
  • contactez nous

    taoundart@gmail.com
  • taoundart carte

    taoundart carte

Les touaregs au début du XXe siècle

Posté par Taoundart le 24 février 2011

“Les touaregs entre pouvoir traditionnel et administration française au début du XXe siècle » de Mermouri Hassan est paru dans le cadre des touareg.jpgpublications du Conseil supérieur de la langue arabe (CSLA) pour l’année 2010. Il s’agit d’une approche scientifique de la question des touaregs dans les publications réalisées avant et après le 19e siècle. Cette étude a été l’objet d’une thèse de magister en 1992 précédée d’un mémoire de fin d’études de l’auteur intitulé : « les touaregs sédentaires : études anthropologiques de la ville de Djanet ».

L’auteur de la préface a souligné que M. Mermouri figurait parmi les rares chercheurs, enfants de la région de Djanet et de surcroît sociologues, qui ont réalisé individuellement ou collectivement des recherches sur la société et la culture ancestrale touaregs durant la deuxième moitié du siècle dernier. Ce qui ajoute à l’importance de cet ouvrage, lit-on dans la préface, est qu’il compte parmi les rares études menée sur la structure sociale et économique et l’exercice du pouvoir local chez les touaregs, le tout rédigé dans une langue arabe scientifique.

Dans les six chapitres de cette étude de 480 pages l’auteur a défini la sphère géographique de son étude qui est la région de Azdjer-Ahaggar avec toutes les transformations qu’elle a subies au début du siècle dernier. M. Mermouri, bien que produisant son ouvrage quatre décennies après l’indépendance, s’est limité à la période historique qu’il a définie à son sujet et réalisé, comme il l’a mentionné dans la présentation du livre, « un pas important » vers le but qu’il s’est fixé dans les motivations du choix du sujet à savoir « la démystification des idées préconçues sur la culture, l’histoire et la société des touaregs ». Hassan Mermouri qui occupe actuellement le poste de directeur de la culture de la wilaya d’El Oued, est né en 1968 à Djanet (wilaya d’Illizi). Titulaire d’une licence en sociologie culturelle en 1992 et d’un magister en sociologie politique de l’université d’Alger, M. Mermouri a constitué l’association « Taghlift » à caractère culturel, social et sportif.hassan.jpg

Avec ce livre, M. Mermouri a obtenu cette année le premier prix du concours sur l’histoire nationale organisé tous les deux ans par le Conseil supérieur de la langue arabe.

Publié dans culture | 7 Commentaires »

SECHERESSE NORD MALI : APPEL DE TINARIWEN

Posté par Taoundart le 28 avril 2010

Une sècheresse grave est en train de devaster les pâturages et les troupeaux d’animaux de l’Adrar des Iforas (Nord-Mali). 

Les animaux, dont dépend la survie des pasteurs nomades touaregs, meurent par centaines. Certains parlent d’une sècheresse encore pire que celle qui avait dévasté la région entre 1973 et 1975. 

Tinariwen lance un appel aux dons pour alléger la souffrance du peuple de l’Adrar. Les plus petites contributions peuvent aider à acheter de l’aliment pour bétail et éventuellement à remplacer les animaux morts. 

Tous les dons seront reversés aux nécessiteux par Rousmane Ag Assilaken, un intermédiaire de confiance basé sur Kidal, qui travaillera avec les maires des communes voisines, comme Tessalit (localité des fondateurs de Tinariwen) et Aguelhoc.

Téléchargez le bon pour faire un don :   SECHERESSE NORD MALI : APPEL DE TINARIWEN dans societe pdf urgence.pdf 

  

 

Publié dans societe | 1 Commentaire »

Transsaharienne Vers Le Mali

Posté par Taoundart le 27 avril 2010

route.jpgRencontré en marge de la 52e session de
la CLRT, le wali de Tamanrasset souligne l’impact de
la Transsaharienne sur le développement de la région et le désenclavement de régions autrefois inaccessibles. Le wali cite, également, la réalisation du transfert In Salah-Tamanrasset et du gazoduc en tant que vecteur économique. C’est à partir de Tamanrasset que commence la branche malienne de la transsaharienne sur 400 km jusqu’à la ville de Tinzaouatine. C’est cette partie qui reste à réaliser en Algérie en plus des 2400 km d’ores et déjà achevés sur le territoire national. Le wali de Tamanrasset annonce que les études de réalisation de cette dernière partie viennent d’être lancées.

Publié dans societe | Pas de Commentaire »

Un Village Sans l’Elairage Publique, Ni l’Electricité

Posté par Taoundart le 3 mars 2010

Dès la tombée de la nuit, les différents quartiers du village de Taoundart à 80km Nord-Ouest de la commune de Tin Zaouatine, plongent dans le noir, ce ci est dû à l’absence de l’éclairage publique dans le village depuis sa création. 

Cette situation provoque la peur aux habitants du village. Le soir venu, les habitants renforcent leurs portes de peur de mauvaises surprise, chaque sortie est pour eux problématique. 

Notons que le village a un groupe électrogène de faible résistance, il ne suffit que pour deux heures au maximum a cause de la pénurie impassable du carburant « gasoil ». 

Le wali de sa dernière visite au village, il a promis les habitants que l’électricité n’est qu’une question du temps, mais jusqu’à l’instant la promesse du wali n’est qu’un rêve pour les habitants. 

Signalons qu’il y a eu un projet d’électrification du village, mais malheureusement reste toujours sans commencement.

Publié dans societe | Pas de Commentaire »

Balisage des pistes

Posté par Taoundart le 1 mars 2010

La direction des travaux publics de la wilaya de Tamanrasset a lancé dernièrement un  avis d’appel d’offres pour la pose de bornes, balises et panneaux de signalisation verticales le long des pistes principales. 

Les axes concernés par ces travaux de balisage sont : Tazrouk-Tin Tarabéne, In Guezzam-Tin Zaouatine, Foggaret Ezzoua-Amguid. 

Ces pistes, longues de plusieurs centaines de kilomètres pour centaines, desservent plusieurs localités abritant des milliers de familles d’éleveurs et d’agricultures et jouent un rôle primordial dans leur désenclavement. 

Bien que fréquentées à longueur d’année, ces pistes restent toutes fois mal signalées en raison de l’absence de repères pour les automobilistes qui s’y aventurent, il faut dire aussi que les plaques de signalisation sont arrachées par des mains criminelles ou inconscientes, d’autres taguées par des touristes indélicats. Des actes qui parfois avoir des conséquences dramatiques : plusieurs voyageurs dont les natifs de ces régions, ont trouvé la mort après s’être perdus dans le désert. 

Remarquons l’absence de la piste reliant Tin Zaouatine à Taoundart ce qui justifie l’enclavement entière de ce village perdu dans le désert. 

Concernant la piste reliant Tam à Tin Zaouatine, le bitumage est toujours suspendu à Silet, signalons que cette piste devenue vraiment impraticable, notamment en saison d’été à cause de l’absence des points d’eau tout au long du trajet. 

Publié dans societe | Pas de Commentaire »

123456
 

SOURCE DE VIE |
tout sur tout |
ecotrio |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pierredu27
| Entrez, faites comme chez vous
| Ma vie les animaux